•           POURQUOI JE ME PRESENTE AUX ELECTIONS MUNICIPALES 2014

              Dès aujourd’hui, je vous présente les engagements de mon équipe et de moi-même pour ces 6 années prochaines.

     

      POURQUOI  JE ME PRESENTE AUX ELECTIONS MUNICIPALES 2014

    Je veux proposer un cap pour 2014/2020, avec des engagements clairs et un projet fort. C’est pourquoi j’adhère et vous propose ces dix engagements.

      

     

              Mes engagements touchent à la vie quotidienne des Romilloises et des Romillois (emploi, fiscalité locale, logement, environnement, petite enfance, etc.

     

               Je me présente parce que je crois qu'une équipe municipale doit être irréprochable et agir dans la transparence, avec intégrité et impartialité ; qu'elle doit être à l'écoute et proche des habitants et citoyens ; qu'elle ne doit pas avoir peur de rendre des comptes car elle doit respecter le contrat qui la lie à ses électeurs pour mériter et conserver leur confiance.

     

               Je crois que notre projet municipal doit défendre le vivre ensemble et s'adresser à toutes les générations et à toutes les familles ; qu'il doit soutenir les initiatives de la société civile et des associations ; qu'il doit encourager les solidarités, notamment envers les personnes handicapées pour qu'elles aient une vie ordinaire,

     

             Je crois qu'une commune doit aider au développement individuel et familial et ce, à tous les âges ; qu'elle doit proposer aux habitants un véritable parcours de vie ; qu'elle doit aider les plus jeunes à devenir des adultes, les parents à faire face à leurs charges familiales et les seniors à rester actifs et autonomes dans la cité,

     

             Parce que je crois que la commune, qu'elle soit rurale ou urbaine, grande ou petite, est le lieu naturel de l'apprentissage et de l'exercice au quotidien de la vie en commun et de la citoyenneté ; que la fraternité et l'égalité des chances sont essentielles au développement harmonieux d'une commune, 

             Je crois qu'une commune est un lieu de vie et de prospérité partagées ; que chacun doit pouvoir y trouver un logement adapté à ses besoins et que la qualité de vie doit sans cesse s'y améliorer; que le développement économique et durable doit faire partie intégrante du projet pour notre commune; que les communes doivent prendre leur part dans la bataille du plein emploi et du pouvoir d'achat.

     

     POURQUOI  JE ME PRESENTE AUX ELECTIONS MUNICIPALES 2014 

                Demain mardi 7 janvier je vous ferai part de nos 4 premiers engagements.


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • INFORMATION 

    Pour répondre aux questions que vous me posez sur, "Vous avez la parole..."

     La date limite de dépôt des listes de candidatures en sous-préfecture

    1er tour

    le jeudi 6 mars 2014 à 18 heures

    2ème tour 

    le mardi 25 mars 2014 à 18 heures


    votre commentaire
  • Justification d’identité

    Nouveau pour Romilly sur Andelle.

                 L'article 31 du décret n°2013-938 du 18 octobre 2013 portant application de la loi du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires ayant supprimé les mots "des communes de 3 500 habitants et plus" figurant à l'article R 60 du code électoral, celui-ci est désormais rédigé ainsi :

             "Les électeurs doivent présenter au président du bureau, au moment du vote, en même temps que la carte électorale ou l'attestation d'inscription en tenant lieu, un titre d'identité; la liste des titres valables est établie par arrêté du ministre de l'Intérieur. Les assesseurs sont associés, sur leur demande, à ce contrôle d'identité".

             Par voie de conséquence, tous les électeurs devront désormais, pour toutes les élections, présenter une pièce d'identité au moment du scrutin, quelle que soit la taille de leur commune.

              Pour mémoire, et sous réserve d'une modification éventuelle de ce texte, il est rappelé que les pièces permettant de justifier de son identité au moment de voter sont mentionnées dans l'arrêté ministériel du 19 décembre 2007 pris en application des articles R 5 et R 60 du code électoral, dont voici les dispositions :

     Article 1

              Les titres permettant aux électeurs français de justifier de leur identité en application de l’article R. 60 du code électoral sont les suivants :

     1° Carte nationale d’identité ;

     2° Passeport ;

     3° Carte d’identité de parlementaire avec photographie, délivrée par le président d’une assemblée parlementaire ;

     4° Carte d’identité d’élu local avec photographie, délivrée par le représentant de l’Etat ;

     5° Carte du combattant de couleur chamois ou tricolore ;

     6° Carte d’invalidité civile ou militaire avec photographie ;

     7° Carte d’identité de fonctionnaire de l’Etat avec photographie ;

     8° Carte d’identité ou carte de circulation avec photographie, délivrée par les autorités militaires ;

     9° Permis de conduire ;

     10° Permis de chasser avec photographie, délivré par le représentant de l’Etat ;

     11° Livret ou carnet de circulation, délivré par le préfet en application de la loi n° 69-3 du 3 janvier 1969 ;

     12° Récépissé valant justification de l’identité, délivré en échange des pièces d’identité en cas de contrôle judiciaire, en application du neuvième alinéa (7°) de l’article 138 du code de procédure pénale ;

     13° Attestation de dépôt d’une demande de carte nationale d’identité ou de passeport, délivrée depuis moins de trois mois par une commune et comportant une photographie d’identité du demandeur authentifiée par un cachet de la commune.

              Ces titres doivent être en cours de validité, à l’exception de la carte nationale d’identité et du passeport, qui peuvent être présentés en cours de validité ou périmés.

     Article 2

               Les titres permettant aux ressortissants de l’Union européenne, autres que les Français, de justifier de leur identité, lorsqu’ils sont admis à participer aux opérations électorales, sont les suivants :

     1° Carte nationale d’identité ou passeport, délivré par l’administration compétente de l’Etat dont le titulaire possède la nationalité ;

     2° Titre de séjour ;

     3° Un des documents mentionnés aux 5° à 12° de l’article 1er.

              L'absence de contrôle répété d'identité dans un bureau de vote peut être un motif d'annulation des élections par le juge administratif, notamment lorsqu'elle est jointe à d'autres irrégularités ou en considération du faible écart des voix obtenues par les candidats.

     

     


    votre commentaire
  •  ● l'impartial 28.11.2013          

     

     http://www.limpartial-andelys.fr/

    L’impartial du 28 novembre 2013

     Cliquez sur l'image pour l'agrandir  

     


    votre commentaire
  • ● Conseil municipal du 27 novembre 2013

     

                        Le conseil municipal

     

     

    L’organisation et le fonctionnement du Conseil municipal sont régis par les dispositions du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT Articles L2121-1 à L2121-23 et R2121-1 à D2121-12)

         Le Conseil municipal règle par ses délibérations les affaires de la commune.

         Il se réunit au moins une fois par trimestre et à chaque fois que le Maire le juge utile.
    Le Maire décide de l’ordre du jour, il préside les séances et a, seul, la police de l’Assemblée.
    La validité des délibérations impose la présence de la majorité des Conseillers municipaux.

         Les Conseillers municipaux ont le droit d’exposer, en séance du Conseil, des questions orales ayant trait aux affaires de la commune. Les séances du Conseil municipal sont publiques, mais le public ne peut intervenir.

         A Romilly sur Andelle, le Maire a décidé de donner la parole au public à l’issue de chaque séance.

     

               Le conseil municipal de Romilly sur Andelle s’est réuni 

                                  le mercredi 27 novembre 2013

    ● Conseil municipal du 27 novembre 2013

                             Compte-rendu

                                 (Format PDF)

                         -----------------------------------------------------------------------------------------


    votre commentaire
  • ● Disponible, Serein et Déterminé

     

    Officiellement candidat

     

    Disponible, Serein et Déterminé

      

        Faisant suite à la demande de nombre d’entre vous, je vous fais part de ma décision de me présenter aux élections municipales de 2014.

      

         Cliquez sur l'image       ou PDF


    votre commentaire
  • Merci de votre soutien !

    Merci de votre soutien !

     

                Un accueil chaleureux par les Romilloises, les Romillois et la presse pour la présentation de la candidature d’Alain ROBERT et du projet d’agir pour Romilly sur Andelle le 22 novembre à la salle du moulin « Marie de France »

                 Après avoir remercié l’assistance, il s’exprimait avant un dialogue avec les habitants.

         Je tiens ce soir à vous faire part de ma décision de mener une liste pour les élections municipales 2014.Et aussi redonner un sens à l’action de mener notre commune à vivres mieux ensemble.

          Je vous propose un cap pour 2014/2020, avec des engagements clairs et un projet fort.

            Les préoccupations des Romilloises et des Romillois en matière, d’emploi, de vie quotidienne et de maîtrise des finances publiques sont primordiales. Avec mes convictions et mon attachement pour Romilly sur Andelle, je souhaite m’engager totalement au service des Romilloises et des Romillois. 

          Il est nécessaire maintenant de se mettre en ordre de marche et c’est la raison pour laquelle je vous invite à m’apporter votre soutien et éventuellement rejoindre mon équipe.

          Alors bien sur Il faut écouter les gens. C’est pourquoi, depuis les 3 dernières semaines J’ai fais le choix de rencontrer les habitants chez eux. Et cela m’a permis de répondre à des questions aussi simples que par exemple quel est votre attente en matière de sécurité, d’emploi, de vie quotidienne dans votre quartier au milieu de ce nouveau Romilly.

          Romilly est une commune, on le voit bien aujourd’hui qui se métamorphose, qui se renouvelle et qui demande à retrouver le bien vivre rural en ayant bien tous les avantage que l’on retrouve dans une ville plus importante. Les nouveaux habitants que j’ai rencontrés recherche en général à renouer certaines relations au niveau des associations sportives et culturelles.

         Ils souhaitent pouvoir discuter avec leurs élus sur l’aménagement, l’équipement, l’état des routes, le transport dans la vallée, travailler avec les enseignants sur le temps et l’aménagement des rythmes de scolarité de leurs enfants. Tout cela bien sur aussi en gardant à l’esprit  que la pression fiscale ne progresse plus.

          Il faut regarder la commune de Romilly, non pas comme on aimerait qu’elle soit ou comme elle a pu être dans le passé. Il faut la regardé avec lucidité comme elle est aujourd’hui. C’est une commune qui a rajeuni.  37% de la population à moins de 30 ans.

          Après toutes ces consultations, ces rencontres, et devant de nombreux encouragement il me restait à trouver des habitants qui souhaitent m’aider dans cet engagement. Un engagement qui nous mènera aussi vers la communauté de commune avec laquelle nous devons travailler et trouver notre place de plus grosse commune du canton.

         Pour cette élection nous présenterons un programme étudié avec l’équipe qui m’accompagnera, ce programme se veut réaliste pourvu dans un premier temps de 8 priorités pour Romilly.

          8 Priorités : C’est un début mais ce n’est pas beaucoup par rapport aux enjeux. Des priorités qui répondent très concrètement à la vie quotidienne des habitants. Et celles-ci seront étoffées au cours des prochaines consultations avec l’équipe et les habitants.

     Quelles priorités pour Romilly sur Andelle ?

       1 - Le transport en commun: étudier les possibilités de développer un réseau performant de transport en commun, à la fois pour fluidifier la circulation des passagers dans la vallée, mais également étudier les connections avec la CASE et la CREA.

        2 -  L’Urbanisme: Le projet de ville va devenir incontournable pour les années à venir et nous devrons poser clairement les objectifs et les priorités en matière d’urbanisme et d’environnement.

        3 -  Regroupement centre commercial: il devient fondamental de lutter contre l’étalement urbain et la nécessité d’organiser des PLU (plans locaux d’urbanisme) à l’échelle d’un bassin de vie. Afin de mieux conjuguer progression du commerce, développement durable et modèle économique des points de vente.

        4  - Le contournement: Trouver des solutions pour désengorger Pont Saint Pierre et la Vallée sans pour autant faire passer le contournement rue des Hautes Rives.

     5  - Nos aînés: Aider les aînés à trouver une place dans la vie de la commune, notamment en favorisant l'activité des retraités qui veulent agir pour la collectivité ; soutenir les solidarités entre générations ; favoriser l'autonomie et le maintien à domicile pour les plus âgés et lutter contre leur isolement.

    6  - Le tourisme: Activité parallèle de la vie économique de notre vallée qui doit nous permettre, avec la Communauté de commune, de redynamiser et encourager le commerce de restauration et d’hôtellerie sur notre territoire. Il faut profiter des lieux et des activités qui sont à notre disposition (pêche, randonnée, cyclisme, abbaye, jardin, châteaux…)

    7  - La Com de com CCdA: Les élections de 2014 prévoient l’élection des représentants intercommunaux directement par la population. Ces interlocuteurs seront indispensables et indissociables de la vie municipale. L’objectif est de se donner les moyens de mettre en oeuvre un projet de « mieux vivre ensemble » dans un périmètre élargi.

       8  - la fiscalité : Le Maire peut nous dire qu’il n’a pas augmenté les taux. C’est vrai, mais, dans le même temps, l’effort fiscal Romilly sur Andelle est supérieur à la moyenne des villes de mêmes importances. Cela atteste d’un niveau d’imposition trop élevé. Il convient de rééquilibrer les impôts locaux pour se rapprocher  de cette moyenne, en faisant un effort sur les charges de fonctionnement.

          Bien sur, On doit rajouter le développement économique, la propreté, la sécurité, la gestion, le sport, la culture la tranquillité des habitants…

          Toutes ces priorités font votre vie quotidienne et vous attendez logiquement que le maire apporte des réponses.

          Voilà les priorités que je m’engage à travailler.

         Un engagement ferme. Et je souhaite être jugé la dessus et uniquement la dessus.                       

         Je vous remercie de m’avoir écouté et en gardant votre confiance, je vous remercie aussi de votre soutien.


    votre commentaire
  • Questions...

     

           Vous êtes de plus en plus nombreux à me poser la question :

         -  Serez-vous candidat aux prochaines élections municipales ?

         -  Prendrez-vous la tête d’une liste à Romilly ?

          Et surtout, à m’y encourager. Je vous remercie de votre confiance.

          Je le souhaite, il est temps maintenant de prendre une décision que je confirmerai  courant novembre.

          Mais pour se mettre en ordre de marche, il faut inviter des Romilloises et des Romillois à se faire connaître pour constituer la liste, ou déjà un nombre de personnes se sont proposé en m’apportant leur soutien. Nous avons quelques temps pour nous rencontrer et en discuter. 

          Pour prendre difinitivement ma décision, j’invite les habitants à me rejoindre.

          Pour se faire n’hésitez pas à me contacter.   

                   Alain ROBERT                                         @

    454, rue de la Libération                            Alain.ROBERT32@orange.fr 

    27610 Romilly sur Andelle                                                                 

    06.08.99.90.13  02.32.49.77.15

     http://alain-robert-romillysurandelle.eklablog.com


    votre commentaire


    votre commentaire
  •     

      

    Rythmes scolaires*:

    La Communauté de Communes de l’Andelle a mutualisé les rythmes scolaires au niveau des communes adhérentes.

         La commune de Romilly sur Andelle, avec les représentants de la Communauté de Communes de l"Andelle, va proposer aux enseignants et parents d”élèves les nouveaux rythmes scolaires qui seront pratiqués en Septembre 2014 soit :

    - les lundi, mardi, jeudi, Vendredi de 8h30 à 11h45 et de 13h30 à 15h30,

    - le mercredi de 8h30 à 11h30.

          Monsieur CHIAPELLO fait part que Madame FLORENTIN a été embauchée à la Communauté de Communes pour assurer la mise en place de ces rythmes scolaires.

          La Communauté de Communes assurera et prendra en charge des heures chaque semaine, soit une heure pour les enfants de l’école maternelle et deux heures pour les enfants de l’école élémentaire.

          La commune devra prendre en charge et assurer le restant des heures.

          Il indique que si les enseignants et parents d”élèves sont favorables à cette proposition, celle-ci sera transmise à l’Inspection Académique.

          Ce choix d’horaires a été effectué pour le bien de l”enfant afin que les activités  proposées soient d’une heure, la pose méridienne ne devant pas être inférieure à 1h30.

          Si les parents souhaitent reprendre leurs enfants à 15h30, ils le pourront.

          Monsieur MANIFEL demande s’il est prévu de demander une participation aux parents.

          Monsieur le Maire indique qu’il souhaite que ce service soit gratuit. Une réflexion plus approfondie sera effectuée.

     Extrait du compte rendu conseil municipal du 24 septembre 2013

      

     

    On ne peut pas se priver de cette source de financement

               Le choix de facturer ces activités ou de ne pas les facturer aux familles, ainsi que le tarif demandé relèvent de la compétence et de la volonté exclusives des élus de chaque commune (ou de la communauté de communes).

                Sachant que les CAF (Caisses d’Allocations Familiales) ne subventionnent pas des activités totalement gratuites (en effet, la prestation unique et la prestation liée au contrat jeunesse enfance de la CNAF imposent toutes les deux, pour en bénéficier, de demander une participation des familles), et que notre commune ne peut pas se priver de cette source de financement. 

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique